Mistica | pagina de entrada Ciberoth´┐Żque
Votre page prÚcÚdente Projet | Emec | Aplications Pilote | Clearinghouse | Ev´┐Żnements | Evaluations Votre page suivante

Commentaires sur propositions finales de la dot force
Auteur:
Val´┐Żrie Peugeot
Date de publication:
18/5/2001
Contenu
Mots clef:
Localisation:
Ciberth´┐Żque > Participants > fra_doc_04.html
Documents connexes:
DOT Force's Final Report
 

Vous trouverez ci-joint un extrait du rapport final de la dot force transmis en fin de semaine derni´┐Żre aux sherpas du G8 par la pr´┐Żsidence italienne.
Il s'agit de la proposition de plan d'action pour le sommet du G8 de G´┐Żnes qui se tiendra en Juillet prochain.
Le rapport entier sera mis en ligne tr´┐Żs prochainement sur le site ´┐Ż l'adresse www.vecam.org/dotforce.htm

Ce plan d'action de la dot force est le r´┐Żsultat de compromis laborieux, comme vous pouvez l'imaginer. Il n'a pas d'autre valeur juridique que d'´┐Żtre un plan de proposition. Nous se saurons qu'en juillet ce que les gouvernements ont d´┐Żcid´┐Ż d'en faire.

Vous trouverez ci-dessous quelques commentaires point par point, mais il nous faut maintenant plus globalement nous poser la question de la suite de notre d´┐Żmarche.
1/ d'une part notre texte peut ´┐Żtre am´┐Żlior´┐Ż et reformul´┐Ż au regard de ce qui a ´┐Żt´┐Ż fait dans la dot force
2/ il faut que nous d´┐Żcidions collectivement si nous d´┐Żcidons de communiquer autour ´┐Ż l'occasion du sommet du G8 de Sienne et comment
3/ ´┐Ż plus long terme nous pouvons en faire un outil d'´┐Żvaluation des politiques publiques et d'interpellation. Il faudra notamment regarder de pr´┐Żs si les financement suivent ou si cela n'est que de la d´┐Żclaration d'intention et de l'alibi politique.

sur tous ces points j'attends vos r´┐Żactions,
merci d'avance bien cordialement
Val´┐Żrie Peugeot    

***********************

Quelques commentaires rapides sur le plan d'action de la dot force, au regard des propositions que nous avons ´┐Żlabor´┐Żes.

1/ d'une mani´┐Żre g´┐Żn´┐Żrale, nos propositions sur la fiscalit´┐Ż ´┐Żtaient "inaudibles" dans l'enceinte de la dot force.
M´┐Żme aupr´┐Żs des autres acteurs non lucratifs, il ´┐Żtait impossible d'avoir un soutien sur les questions de fiscalit´┐Ż. Ces derniers consid´┐Żrent que ce n'est pas "r´┐Żaliste" de proposer ce genre de choses, et par cons´┐Żquent ne veulent pas perdre leur temps et ´┐Żnergie ´┐Ż d´┐Żfendre des combats perdus d'avance... !
Ce volet n'a m´┐Żme pas ´┐Żt´┐Ż ´┐Żvoqu´┐Ż dans le texte propos´┐Ż par le secr´┐Żtariat ´┐Ż Sienne.

2/ sur le volet service universel, la situation est interm´┐Żdiaire, c'est ´┐Ż dire que le terme est mentionn´┐Ż (ex : point d'action2d/), mais lorsqu'il s'agit d'en assumer les cons´┐Żquences (par des obligations de SP pour le secteur priv´┐Ż ou par une fiscalit´┐Ż ad´┐Żquat justement), aucune mesure concr´┐Żte n'est propos´┐Że.

3/ A noter toutefois que, ´┐Ż l'inverse, les positions de la d´┐Żl´┐Żgation russe (financ´┐Że par microsoft), ultralib´┐Żrales jusqu'´┐Ż la caricature, n'ont pas ´┐Żt´┐Ż retenues.

4/ Ce cadre g´┐Żn´┐Żral de lib´┐Żralisme (voir en particulier le point4a/) plus ou moins temp´┐Żr´┐Ż etant tacitement accept´┐Ż par 99% des participants, y compris les repr´┐Żsentants des pays du Sud, la discussion a port´┐Ż sur les mesures sp´┐Żcifiques.
Deux grands regrets suppl´┐Żmentaires :
- rien n'est dit sur le financement. Il semble que la dot force n'avait pas le pouvoir pour, que cela reviendra aux sherpas.
- les gouvernements canadiens, britanniques et fran´┐Żais avaient fait une proposition m´┐Żthodologique pour ´┐Żtre certains que ce plan d'action soit suivi dans les faits. il s'agissait pour chaque pays d'afficher d´┐Żs ´┐Ż pr´┐Żsent les actions dans lesquels ils voulaient s'engager, y compris comme chefs de fils (ex : le gouvernement fran´┐Żais ´┐Żtait int´┐Żress´┐Ż ´┐Ż promouvoir les points d'acc´┐Żs publics).
Ceci montre bien les limites de l'exercice. la force de la dot force est d'avoir r´┐Żuni autour de la table les 3 secteurs (gouvernements, entreprises et acteurs non lucratifs), ce qui est une d´┐Żmarche totalement in´┐Żdite dans ce genre d'enceinte et qui pourrait faire ´┐Żcole.
Mais c'est aussi sa faiblesse : n'´┐Żtant pas "entre eux", les gouvernements n'ont pris aucune position sur l'essentiel, c'est ´┐Ż dire le financement.  

5/ Commentaires sur les 9 points
A noter :
Point d'action 1
- une avanc´┐Że sur l'id´┐Że d'´┐Żchanges d'expertise qui ne soit pas seulement Nord/Sud mais ´┐Żgalement Sud/Sud, ce qui change du discours habituel des politiques de coop´┐Żration
- autre point positif : la gestion de cet ´┐Żchange d'expertise non pas par un nouvel organisme type Infodev, mais par un r´┐Żseau d´┐Żcentralis´┐Ż. A voir si cette philosophie sera r´┐Żellement mise en oeuvre.

Point d'action 2 , deux ´┐Żl´┐Żments positifs :
- l'accent mis sur les points d'acc´┐Żs publics, comme nous l'avions demand´┐Ż et la prise en compte (in extremis) des points d'acc´┐Żs communautaires (ou non lucratifs et associatifs en fran´┐Żais), une autre de nos demandes.
- l'encouragement des ´┐Żchanges d'expertise y compris entre acteurs communautaires, ce qui est une reconnaissance de ce que de nombreux acteurs de l'internet citoyens ont d´┐Żj´┐Ż initi´┐Ż (eg : i-jumellage ; global2001, Aftidev, Ana´┐Żs...).
A voir si cela va ´┐Żtre suivi dans les faits.

En revanche la mention du "service universel" est comme soulign´┐Ż plus haut de l'ordre du voeux pieux.

point d'action 5, en particulier c/ et d/ :
c'est une revendication de longue date des pays du sud, qui arrivent aux tables de n´┐Żgociations avec un repr´┐Żsentant l´┐Ż ou les pays du nord arrivent avec une tripot´┐Ż d'experts, de conseillers et de juristes. Certainement le plus grand pas en avant, puisqu'il est dit que les gouvernements du sud doivent pouvoir (y compris avec des moyens financiers pour le faire) participer activement dans les enceintes politiques internationales. Ce qui est dit ici pour les enceintes li´┐Żes aux TIC pourrait faire ´┐Żcole pour les autres enceintes (ex : OMC...).
Plusieurs d´┐Żl´┐Żgations non lucrative ont plaid´┐Ż fortement ce point (EU, Jap, Fr...)  

point d'action 6:
cette section a ´┐Żt´┐Ż fortement demand´┐Że par certaines d´┐Żl´┐Żgations des pays du sud (ex : S´┐Żn´┐Żgal, tanzanie...) qui demandent que les "pays les moins avanc´┐Żs" fassent l'objet de mesures sp´┐Żcifiques. (voir sur ce point l'actualit´┐Ż du sommet des PMA).

point d'action 7 : en soi, c'est tr´┐Żs bien, mais on se demande pourquoi plus les probl´┐Żmes de sant´┐Ż que d'eau par exemple. A noter que ceci a ´┐Żt´┐Ż r´┐Żdig´┐Ż sur toile de fond du proc´┐Żs des multinationales pharmaceutiques en Afrique du sud...

point d'action 8 :
- point tr´┐Żs positif, l'inclusion d'un paragraphe sur les logiciels libres (malgr´┐Ż l'opposition farouche de la d´┐Żl´┐Żgation russe), qui fait ´┐Żcho ´┐Ż notre proposition.
- la partie e-goverment nous semble tr´┐Żs faible, mais une mont´┐Że au cr´┐Żneau de notre part en s´┐Żance sur le th´┐Żme de la d´┐Żmocratie participative a imm´┐Żdiatement suscit´┐Ż des r´┐Żactions de blocage de la part des pays du Sud.
- les point c/ d/ e/ sont tr´┐Żs positifs sur la dimension "diversit´┐Ż linguistique et culturelle", conformes ´┐Ż nos propositions, et doivent beaucoup ´┐Ż l'intervention de nos coll´┐Żgues "non lucratifs" japonais.
- le point f/ est ´┐Żgalement important pour les acteurs de l'internet citoyen et associatif.

point d'action 9 :
C'est un point crucial car c'est le seul qui renvoit indirectement aux question de financement. en effet la question est de savoir si les lignes budg´┐Żtaires affect´┐Żes au programme de d´┐Żveloppements vont ´┐Żtre augment´┐Żes/ r´┐Żorient´┐Żes.
Tout le monde au sein de la dot force voulait ´┐Żviter de "d´┐Żshabiller Pierre pour habiller Paul" tout en permettant concr´┐Żtement ´┐Ż des projets li´┐Żs aux TIC jusqu'ici non recevables dans les programmes nationaux d'´┐Żtre pris en compte. D'ou la r´┐Żdaction du point a/

 


Votre page prÚcÚdente Haut de page Votre page suivante
Cr´┐Żdits | Plan du site | Courri´┐Żl: <[email protected]>
http://funredes.org/mistica/fran´┐Żais/cyberoth´┐Żque/participants/docuparti/fra_doc_04.html
Derni´┐Żre modification: 18/05/2001