Lenguas y culturas - Langues et cultures - Languages and Cultures


L'observatoire des langues et cultures dans l'Internet est né en 1996 chez FUNREDES et il se poursuit jusqu'à aujourd'hui. En association avec l'Union Latine, jusqu'en 2005, puis en association avec le réseau mondial pour la diversité linguistique, MAAYA, à partir de 2009.  Deux personnes ont soutenu l'observatoire depuis ses débuts: Daniel Pimienta, Président de FUNREDES et membre du conseil exécutif de MAAYA depuis 2009 (secrétaire exécutif en 2015-2016) et Daniel Prado, ex Directeur du département des industries de la langue de l'Union Latine (1997-2008) et membre du conseil exécutif de MAAYA depuis 2009 (secrétaire exécutif en 2013-2014).  L'observatoire a bénéficié, à différents moments, de l'appui, direct, ou indirect à travers l'Union Latine ou MAAYA, de l'OIF, l'UNESCO et la DGLFLF. Depuis 2017, l'ONG FUNREDES a cessé ses activités et Daniel Pimienta maintient à titre personnel cet observatoire. En janvier 2021, l'observatoire, qui reste un projet global, retrouve une existence formelle en France, en tant qu'association Loi de 1901.

La construction du site de l'observatoire répond à trois périodes qui ont chacune une histoire et une sous-structure qui leur est propre:

    > Nouvelle approche de la mesure de la place des langues dans l'Internet (2017-2019)
.
.
.
Février 2021: Une nouvelle campagne de mesure démarre
.
.
.

Mars 2021 : L'Observatoire héberge maintenant la base de données sur la présence des langues de France dans l'Internet, réalisée par Daniel Pimienta et Daniel Prado, pour le compte de MAAYA, avec le soutien de la Direction Générale pour le Français et les Langues de France (DGLFLF) du

 

BaseLDF.FR

Juin 2021 : L'Observatoire reçoit une subvention de la DGLFLF pour la couverture des frais d'hébergement et domaine de son site et du site BaseLDF.