ASSOCIATION RÉSEAUX ET DÉVELOPPEMENT - FUNREDES

PAGE D'ACCUEIL This page in English - Esta página en castellano RECHERCHE POUR ÉCRIRE : <contact@funredes.org>


Quoi d'ENCORE PLUS neuf chez Funredes ?

(novembre 1998 - juillet 1999)


Table des matières


Site web de FUNREDES

Le site web de Funredes est une vieille histoire : depuis le début des "quoi de neuf chez Funredes", pas une mise à jour qui n'aborde ce sujet. En octobre dernier, nous vous avions présenté un nouveau plan d'action... qui n'a pas tenu toutes ses promesses. Il faut bien finir par accepter que les impondérables liés aux ressources humaines et les réalités des ressources financières nous ont toujours empêchés de mener à bien ce projet qui pourtant nous tient à coeur. La vieille histoire est ainsi toujours une réalité.

Pour cette fois, nous nous en tiendrons autant que possible aux faits, tout en ne pouvant nous empêcher de finir par évoquer rapidement les perspectives, tant sur le plan de l'esthétique et du contenu qu'en ce qui concerne l'aspect tec hnique.

Rappel des faits

Jusqu'à octobre dernier, nous avancions au rythme des temps libres ; le résultat est rappelé dans le dernier "quoi de neuf". Depuis, nous avons essayé de tenir nos engagements, mais des événements imprévus, liés aux ressources tant humaines que techniques, ont compliqué l'avancée des travaux.

Cependant, il nous a été possible de commencer et parfois mener à bien plusieurs réalisations :

Concours d'infographie

Pour améliorer l'apparence du site web, Funredes décida, fin décembre, de lancer un concours destiné à recueillir des propositions esthétiques propres à être reprises en vue d'une r évision de la présentation des pages. Du 23 décembre 1998 au 31 janvier 1999, 11 candidats envoyèrent leurs oeuvres. Les résultats, entérinés le 1er avril 199 9, permettent à Funredes de posséder désormais un modèle graphique à partir duquel les travaux de refonte du site peuvent commencer et se développer, du moins en ce qui concerne l'apparence des pages.

Situation actuelle

Beaucoup reste à faire pour combler les lacunes et répondre aux paradoxes relatifs à la présence de Funredes sur le Web : le contenu du site a tendance à vieillir, les nouveautés n'ont pas &eacu te;té suffisamment intégrées, la modernité des méthodes se heurte parfois à des ressources techniques un peu en retrait, etc.

Cependant, les visiteurs continuent de venir, comme le confirme la page de statistiques : les pages de notre serveur reçoivent actuellement plus de 3000 "hits" par jour, ces chiffres &eac ute;tant en constante augmentation.

Perspectives

Pour répondre aux attentes des nouveaux visiteurs comme des plus anciens, mais également pour proposer une image harmonieuse entre ce que nous sommes capables de produire dans le cadre de projets extérieurs et notre propre serveur, il devient impératif d'améliorer radicalement l'ensemble funredes.org.

Les perspectives ne sont pas mauvaises, notamment dans la mesure où le recrutement mené depuis plusieurs mois (voir personnel) est en train de porter ses fruits :

Retour à la table des matières


Personnel

Pour faire face à des besoins accrus en personnel résultant de nouveaux engagements et rendus possible par l'arrivée des budgets correspondants (voir la section projets), Funredes a ét&eacu te; amené à recruter. Le processus a commencé fin novembre 1998, il est actuellement en train de se clôre ; l'intégration de tous les nouveaux venus n'est bien entendu quant à elle pas terminée, elle continu era durant les mois qui viennent ; nous considérons que la nouvelle équipe sera pleinement intégrée avant la fin de l'année 1999.

Expansion

La "philosophie" qui a sous-tendu l'effort de recrutement, mené du 24 novembre au 14 décembre 1998 (sauf pour le poste d'administrateur réseaux, qui a bénéficié d'un temps de réponse sup& eacute;rieur) par le biais de petites annonces passées sur le site web de Funredes, était de chercher des "jeunes professionnel(le)s" soit d'Amérique latine (Cuba, Venezuela, Mexique...), soit d'un pays industrialisé et int&eac ute;ressé(e)s par une expérience de terrain. Il était par ailleurs prévu de faire travailler chaque nouvel embauché "international" en tandem avec un(e) jeune Dominicain(e) ayant la motivation et les aptitudes pour recevoir une formation complémentaire.

Les postes à pourvoir étaient les suivants :

Nous avons finalement reçu plus de 150 réponses et en avons retenu un tiers pour des entretiens plus poussés. La quasi-totalité des échanges a été réalisée par courrier &eac ute;lectronique, et, à l'exception de quelques conversations téléphoniques et quelques photographies disponibles sur le Web, nous ne connaissions rien des caractéristiques physiques des arrivants - tous ont cependant été trouvés dans de brefs dé ;lais à leur arrivée à l'aéroport :-)

Finalement, une douzaine de jeunes actifs (de 21 à 35 ans, moyenne d'âge 26) a été retenue. Le détail des arrivées est présenté dans le point suivant.

Nouvelles arrivées - départs

Il est à préciser ici que le processus d'embauche au moyen de l'Internet fait de la période d'essai un moment particulièrement important. Nous ne mentionnons ici que les nouveaux arrivants qui sont rest&eacut e;s au-delà des trois mois initiaux.

Point et perspectives

Au 30 juillet, les personnes travaillant pour Funredes et leurs principales attributions sont :

Devraient arriver dans les mois à venir Juan Miguel Fach, un Cubain, au poste d'administrateur de réseaux et Benoît Lamey, un Français intéressé par un service militaire dans une ONG, par le biai s de la DCC (Délégation catholique à la coopération). Au chapitre des départs, il est prévu que Catherine Dhaussy quitte la République dominicaine le 20 septembre et s'installe en France ; de là, ell e continuera à travailler pour Funredes.

Retour à la table des matières


Projets

CARIBCAD

CARIBCAD est un projet commencé en septembre 1997. La présentation générale est disponible en anglais à http://funredes.org/caribcad.

Depuis octobre 1998, nous avons apporté des améliorations graphiques importantes au site web. Par ailleurs, Funredes organise régulièrement des réunions de coordination avec les partenaires dominicains (Université PUCMM et bureau de CAO-DAO TecAm) et a offert un cadre aux rencontres techniques qui se sont déroulées en avril entre l'équipe dominicaine et l'Université technique de Delft.

Dans ce projet, Funredes est chargé d'une part de la communication entre les partenaires et la coordination locale du projet, d'autre part de la diffusion des résultats et de la mise en place d'un site web permettant la so us-traitance de travaux liés à la conception et au dessin assistés par ordinateur. Dans ce cadre, ont déjà été réalisés :

Les semaines et les mois qui viennent seront consacrés à la mise en place d'une maquette de site web visant à présenter des appels d'offres de sous-traitance ainsi que la manière appropriée d'y répondre.

MISTICA

MISTICA (Méthodologie et Impact Social des Technologies de l'Information et de la Comunication en Amérique) est un projet de FUNREDES financé par le Centre de Recherches pour le Développement International (< a href="http://www.idrc.ca/fr/" target="_blank">CRDI) et la Fondation pour le Progrès de l'Homme (FPH). Destiné à durer deux ans, le projet se développe selon deux axe s : d'une part, le renforcement des acteurs de société relatifs aux NTIC en Amérique latine et dans les Caraïbes, d'autre part, l'expérimentation d'une méthodologie articulée pour la communication à l' intérieur des communautés virtuelles.

La partie publique a commencé en février 1999, par la création d'une liste de discussion ; depuis lors, nous avons organisé une réunion internationale à Samaná et avancé dans le développement du projet. Les perspectives sont, pour la fin de l'été, de terminer la rénovation complète site web du projet, d'ouvrir un "clearinghouse" (site de référence concernant les ressources disponibles sur le sujet) et d'introduire la méthodologie EMEC (gestion des conf& eacute;rences électroniques multilingues, voir la présentation) dans la liste de diffusion. Par ailleurs, un appel à propositions a été lancé pour l'attribution de fonds destinés à financer des applications pilotes.

Expansion

En octobre, une fois les derniers membres prévus intégrés à l'équipe, Funredes devrait être au complet. Le projet interne "expansion" ne se trouve donc pas actuellement dans une phase active. Cep endant, il vous est bien entendu toujours possible de nous faire parvenir une candidature spontanée (surtout si vous parlez portugais :-) !), à expansion@funredes.org.

CARITIC

Statut : projet accepté mais non encore commencé. Le projet, dont le titre signifie "Caraïbes : Intégration, Technologies de l'Information et Coopération", vise à mener des actions dans le domaine des TICs pour l'intégration de la zone Caraïbes dans le contexte de la coopération. Une première présentation sera bientôt disponible à http://funredes.org/caritic. Des forums seront ouverts et un site de référence sur la coopération dans les Caraïbes sera construit.

Projets formulés

PREDESTICAR la salud : projet sur la prévention des désastres naturels dans les Caraïbes

Retour à la table des matières


Services

Funredes est une association à but non lucratif. Cependant, dans la mesure où aucun mécénat ne vient aider son fonctionnement, l'argent lui permettant de payer les frais fixes (location de bureaux, par exempl e) et les salaires vient de contrats. Nous avons pour principe de maintenir des relations "de profit mutuel" avec les entreprises et de ne pas les concurrencer sur leur marché, mais nous proposons nos services (principalement construction et logeme nt de sites web d'une part, séminaires sur la société de l'information d'autre part) à des entités à but non lucratif : autres ONGs, agences de coopération, etc.

Retour à la table des matières


Recherche et publications

Nous avons enfin pu assurer la traduction en anglais de la dernière édition de l'étude consacrée à la place des langues et des cultures latines sur l'Internet.

Funredes a présenté trois "abstracts" en réponse à l'appel à communications lancé par la Société Internet dans le cadre de la conférence INET'99 ; deux ont fait l'objet de la rédaction d'un article ("Users Training: A Crucial but Ignored Issue in Remote Collaborative Environments", par Daniel Pimienta et Catherine Dhaussy, et "Web Conferencing Sys tems Are Not Providing Virtual Communities with Proactivity: Some Methodology Is Required!", des mêmes auteurs en coopération avec Franck Fourmental, Ricardo Gómez, Senaida Jansen et Marina Urquidi), l'un est resté au stade de présentation ("Measuring Languages in the Internet: A Methodology Based on Counting Word Occurrences With Search Engines", par Daniel Pimienta et Daniel Prado). Aucun article n'a cependant été retenu pour les séances d'INET.

Daniel Pimienta a participé à la rédaction d'un document visant à une prise de position commune de plusieurs organismes des réseaux en Amérique latine et dans les Caraïbes sur le draft de l a NCDNHC ("Non-Commercial Domain Name Holders Constituency").

En plus de MISTICA, les membres de Funredes s'investissent activement dans diverses conférences électroniques.

Retour à la table des matières


Médias

Une brochure papier a été publiée en espagnol, complétant la présentation déjà disponible en français.

La presse écrite a mentionné Funredes à de nombreuses reprises à l'occasion des projets MISTICA (presse nationale dominicaine notamment) et "langues et cultures" (presses française, espagnole, etc.).

Plusieurs chaînes de télévision dominicaines ont rendu compte de la réunion de Samaná organisée dans le cadre du projet MISTICA.

Retour à la table des matières


Conférences

À l'occasion des manifestations liées à la quinzaine de la Francophonie AUF-REHRED en Haïti, Daniel Pimienta est intervenu à l'Institut français de Port-au-Prince lors de la journée d'ouver ture, le 15 mars, sur le thème "Y a-t-il un Espace dans l'Internet pour les langues et les cultures hors États-Unis ? Le cas du Monde latin".

Amauris Espinal s'est rendu à Panamá du 12 au 15 janvier au premier atelier d'Amérique centrale sur la sécurité des réseaux. L'objectif de cette formation était d'offrir à des administrateurs systèmes d'Amérique centrale et des Caraïbes un enseignement intensif, théorique aussi bien que pr atique, dans le domaine de la sécurité des réseaux informatiques.

Keysi Guerrero a participé à Merida (Vénézuela) à l'un des ateliers de formation organisés par la Société Internet du 14-19 juin, pour s'y perfectionner en matière d'édition et de programmation de pages HTML.

À l'initiative du RDDH, une réunion a été organisée à Port-au-Prince (Haïti) le 2 juin 1999, pour tenter de résoudre la situation pr ovoquée par les erreurs de l'IANA en 1997 à propos du domaine national (TLD) .ht. Daniel Pimienta a participé à cette réunion, dont il est possible de prendre connaissance des résultats à http://funredes.org/funredes/ht-tld.html.

Du 21 au 25 juin, Catherine Dhaussy a assisté à San José (États-Unis) à la conférence INET'99 de la Société Internet. Un co mpte rendu partiel peut être lu sur le site de l'ISOC-France, à http://www.isoc.asso.fr/serv/inet/inet1999.htm. Il est par ailleurs possible de télécha rger une version détaillée des notes à http://funredes.org/catherine/inet99/CRinet99.rtf (95Ko).

Retour à la table des matières


Perspectives diverses

Divers objectifs à atteindre attendent Funredes dans les mois à venir : la fin et la consolidation du recrutement, la restructuration et les améliorations esthétiques du site web, le début du projet CARITIC, la continuat ion de MISTICA, avec la sortie du clearinghouse, la mise en application de la méthodologie EMEC, etc.

Retour à la table des matières


Renseignements pratiques - coordonnées

Le travail continue donc dans les bureaux de l'association, désormais au nombre de deux:

Par ailleurs, l'adresse postale de FUNREDES reste la même : BP 2972 - Saint Domingue (République dominicaine).

Retour à la table des matières



Les nouveautés d'octobre 1998
PAGE D'ACCUEIL This page in English - Esta página en castellano RECHERCHE POUR ÉCRIRE : <contact@funredes.org>

Copyright © 1995-1999 FUNREDES  Création : 29 juillet 1999 Dernière modification : 9 août 1999
http://funredes.org/funredes/html/francais/nouveau0799.html