Utopie et démocratie humanitaire aux États-Unis et en France
entre 1830 et 1848. Comparaison et étude d'interactions




Résumé de la thèse

Cette étude porte sur les relations interculturelles entre la France et les États-Unis durant la période 1830-1848. Née du constat selon lequel les mouvements sociaux et les courants de pensée, alors similaires dans les deux pays, sont désignés aux États-Unis sous le terme consacré de "Réforme" (Reform), à la fois par les contemporains et par la recherche, alors qu'il n'existe pas, en France, d'expression unificatrice reconnue pour qualifier le bouillonnement social et idéologique de la monarchie de Juillet, la thèse s'intéresse à cette coexistence d'une ressemblance de fait et d'une différence terminologique. À cette fin, elle prend la forme de quatre "études de cas" : deux comparaisons, sur l'abolitionnisme et le féminisme, et deux études d'interactions, concernant le fouriérisme aux États-Unis et la réforme pénitentiaire en France. L'hypothèse qui sert de fil conducteur est testée pour chacun des thèmes par le biais d'une approche historiographique (références aux travaux des historiens) et historique (utilisation de sources). Les quatre parties, chacune éclairant plus particulièrement un aspect de la question (par exemple la prégnance des caractères religieux et politique aux États-Unis pour l'abolitionnisme, l'universalisme dominant en France pour le féminisme, l'hétérophobie américaine dans le cas de la version "associationniste" du fouriérisme, le besoin d'affirmation d'une spécificité française à propos du système pénitentiaire), permettent de vérifier cette hypothèse : de 1830 à 1848, malgré l'existence d'échanges entre les deux pays et en dépit de fortes similitudes, c'est finalement de la dimension nationale que procèdent les idées et les comportements des contemporains. La culture nationale se révèle plus importante que la communauté de vues transatlantique durant le deuxième quart du XIXe siècle. La conclusion suggère la persistance de ce trait dans le temps et propose d'étendre l'étude dans l'espace, à l'aire anglophone et à la latinité.


This page in English Retour à la page principale Esta página en castellano
Création : 25 janvier 2004 Dernière modification : 25 janvier 2004
http://funredes.org/catherine/doc/resume-fr.html